L'évaluation de 2019

Le taux de capitalisation du Régime de retraite des CAAT atteint 120 % avec des réserves de financement de 2,6 milliards de dollars

Le Régime de retraite des CAAT est capitalisé à hauteur de 120 %, selon l’approche de continuité et il dispose d’une réserve de capitalisation de 2,6 milliards de dollars, selon la plus récente évaluation actuarielle (1er janvier 2019). Il s'agit d'une amélioration par rapport à l'évaluation de l'année dernière qui a montré que le Régime était capitalisé à hauteur de 118 % avec une réserve de financement de 2,3 milliards de dollars.

Les dirigeants du Régime ont déterminé que l'attribution de réserves additionnelles pour renforcer davantage la sécurité des prestations et la stabilité des cotisations est l'option la plus prudente en ce moment. Les réserves de financement maintiennent la résilience du Régime et le protègent contre les chocs économiques ou démographiques.

L’évaluation sera déposée auprès des autorités de règlementation au cours des prochaines semaines et sera publiée sur le site Web du Régime. En choisissant de déposer cette évaluation, le Régime ne sera pas tenu d'en déposer une autre avant 2022.

 

 

Les hypothèses économiques et démographiques sont passées en revue lors de chaque évaluation de la capitalisation afin de s’assurer de leur réalisme et de leur adéquation, compte tenu de la tolérance au risque du Régime. Le taux d'actualisation, qui reflète la composition de l'actif, les rendements du marché à long terme du portefeuille de placements et la tolérance au risque du Régime, a été réduit et passe de 5,6 % à 5,5 %.

L'évaluation suppose que les participants qui prennent leur retraite aujourd'hui peuvent espérer vivre en moyenne jusqu'à 89 ans.

Les résultats de placement du Régime des CAAT en 2018 seront publiés dans son rapport annuel en fin avril.

Télécharger le rapport d’évaluation (PDF) En anglais seulement

Qu’est-ce qu’une évaluation?

  • L'évaluation actuarielle compare le passif du Régime des CAAT, soit les pensions accumulées par les participants et les pensions estimatives qui seront accumulées à l'avenir, à l'actif de la caisse de retraite et aux cotisations estimées à venir.
  • Lorsque la valeur du fonds et la valeur du passif correspondent, le régime est entièrement capitalisé. Lorsque le Régime est capitalisé à plus de 100 %, cela signifie que le Régime possède des réserves de financement qui soutiennent davantage les pensions promises.
  • La stabilité continue du Régime est le résultat d'un solide rendement des placements, d'hypothèses réalistes et de la fixation des taux de cotisation à un niveau suffisant pour garantir les prestations de retraite à long terme.
  • Le maintien d'une réserve de capitalisation saine permettant au Régime de se prémunir contre les chocs économiques et démographiques imprévus témoigne du désir pour un régime de retraite sûr et durable.
  • Ces facteurs sont inscrits dans une politique de financement bien conçue élaborée par les promoteurs du Régime.
  • La Politique prévoit le recours à des réserves, à des cotisations de stabilité ainsi qu’à des prestations conditionnelles qui varient en fonction des six niveaux de la situation financière du Régime.