Séparation ou divorce

Des modifications aux dispositions législatives sur le droit de la famille et sur la pension sont entrées en vigueur le 1er janvier 2012 et concernent le traitement de la rente en cas de rupture du mariage ou d’autres relations maritales.

Si vous et votre conjoint actuel êtes mariés ou que vous étiez marié avec votre ancien conjoint, la loi en Ontario exige que la valeur de la rente que vous avez acquise durant votre vie commune soit prise en compte dans le calcul de la valeur nette du patrimoine familial. La loi n’impose pas le fractionnement de la rente; elle exige seulement que la valeur de celle-ci soit considérée dans le partage du patrimoine familial.

Travaillez-vous à temps plein ou à titre contractuel?l

Le Régime de retraite des CAAT lance DBplus, un régime de retraite à prestations déterminées conçu pour les employés autres que régulier à temps plein (AQRTP) qui travaillent à temps partiel ou à titre contractuel. Il offre une rente viagère sure, et plus encore. Tous les participants AQRTP passeront au Régime DBplus le 1er janvier 2019.

Visitez la page de DBplus pour découvrir comment DBplus maximisera les rentes viagères des participants AQRTP. Pendant que vous y êtes, visionnez les vidéos et inscrivez-vous aux webinaires à venir pour en apprendre davantage.

En ce qui concerne les conjoints de fait, le droit familial en Ontario ne prévoit aucune disposition au sujet du partage de la valeur nette du patrimoine familial (y compris de la valeur des avoirs de retraite) en cas de rupture de l’union conjugale. Cependant, rien ne vous empêche de le faire.

Les nouvelles règles, qui s’appliquent tant aux nouveaux cas qu’aux anciens cas pour lesquels aucun accord juridique prévoyant le fractionnement de la rente n’a été conclu avant 2012, entraînent principalement les changements suivants :

  • Évaluation prescrite réalisée par le Régime – Le Régime doit calculer la valeur de la rente aux fins du droit de la famille qu’un participant a acquise au cours de sa vie commune avec son conjoint au moyen de la formule prescrite et fournir le résultat au participant et à son conjoint actuel ou à son ancien conjoint selon le cas. (Au titre des anciennes règles, les parties devaient retenir les services d’au moins un actuaire pour faire évaluer de façon indépendante la valeur de la rente et pouvaient négocier la méthodologie utilisée pour l’évaluation en vue d’atteindre une entente concernant le fractionnement.)
  • Règlement immédiat des prestations – Si un participant et son ancien conjoint conviennent de fractionner la valeur de la rente du participant ou sont tenus de le faire, la portion de la valeur aux fins du droit de la famille revenant au conjoint sera immédiatement fractionnée des droits à pension du participant. Bien que le règlement soit immédiat, l’ancien conjoint peut transférer sa part dans un compte de retraite avec immobilisation des fonds jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la retraite.
  • Processus et formulaires prescrits – Tout au long du processus – de la demande d’évaluation à la présentation au Régime de la décision prise quant au fractionnement de la valeur de la rente aux fins du droit de la famille, les participants, leur conjoint ou leur ancien conjoint et le Régime doivent remplir les divers formulaires détaillés qui ont été créés par la Commission des services financiers de l’Ontario.

Formulaires

Cliquez ici pour les formulaires à utiliser en cas de rupture du mariage ou de la relation maritale.

Dans la brochure « Votre rente en cas de séparation ou de divorce », votre conjoint actuel ou votre ancien conjoint et vous trouverez des détails au sujet de la rupture du mariage et des formulaires à remplir dans cette situation.